Une étude du CSA et de Silver Alliance, Les Français, les seniors et le « bien vieillir », permet de comprendre à partir de quand on se sent vieux, mais aussi ce que signifie le terme « bien vieillir » selon les seniors 50+ eux-mêmes.

 

L’étude a été menée en ligne par le CSA et Silver Alliance du 12 au 18 mars 2019 auprès d’un échantillon de 1006 répondants représentatifs des Français âgés de 50 ans et plus.

Ce sont principalement les événements liés aux évolutions physiques et de la santé qui font que les seniors se sentent vieux : l’apparition des problèmes de santé (7,6/10), les pertes sensorielles (7,5/10) et le changement de l’apparence physique (6,9/10). Le fait d’atteindre un âge spécifique (5,8/10) marque aussi une étape décisive dans la vie des répondants.

Les rapports sociaux sont aussi un marqueur important de sentiment de vieillesse : avoir moins de contacts humains (5,9/10) ou changer de statut social (5,7/10) avec le passage à la retraite, l’arrivée des petits-enfants, l’obtention de la carte seniors, etc.

Troisième grand marqueur : l’aménagement de son domicile. Devoir aménager son logement (6,9/10) ou déménager (6,7/10), pour un lieu de vie plus adapté, fait se sentir vieux.

Ils se sentent aussi « rattrapés par leur âge » lors des événements de vie des proches de leur génération (7,4/10). Par exemple, la santé qui décline, l’entrée en maison de retraite ou le décès d’un ami.

Au-delà des événements de la vie, c’est aussi l’attitude des autres à leur égard qui peut les faire se sentir vieux (6,2/10). 75% des répondants estiment qu’on ne considère pas suffisamment les personnes âgées comme des adultes à part entière. En cause, l’âgisme, mais aussi l’infantilisation à laquelle peuvent faire face les grands seniors.

 

Le bien vieillir est une quête du bonheur

Sans grande surprise, les personnes de plus de 50 ans associent le bien vieillir au fait de rester en bonne santé et de profiter de la vie :

  • Savoir profiter du moment présent (98%)
  • Être heureux et épanoui (94%)
  • Anticiper, se préparer longtemps à l’avance au vieillissement (86%)

Pour 50% des répondants, bien vieillir, c’est être en bonne santé, se sentir en forme, maintenir ses capacités intellectuelles et avoir une bonne alimentation. Pour 44% d’entre eux, c’est cultiver un certain état d’esprit : profiter de la vie, du moment présent, se sentir bien dans sa peau comme dans sa tête et garder un esprit jeune. Pour 31%, c’est être actif par l’activité physique, ludique, manuelle et les voyages.

Pour autant, ils sont 77% à estimer que bien vieillir n’est qu’un terme marketing, permettant de vendre des biens et services ; et qu’en réalité, on vieillit comme on peut.

Découvrir l’infographie Les Français, les seniors et le bien-veillir

 

A découvrir aussi sur l’observatoire des seniors :

Comment vieillir en temps de pandémie ?

Grands seniors : objectif bien vieillir

L’âgisme, principal frein au bien-vieillir ?