L’âgisme, principal frein au bien vieillir ?

Pour le docteur Eva Almeida-Bernard, l’un des freins majeurs au bien-vieillir est l’âgisme. Il faut le combattre farouchement. Elle considère également que les clés du bien-vieillir ne sont pas toutes entre les mains de la médecine curative, mais aussi dans la prévention.

Eva Almeida-Bernard a tenu une conférence sur le bien-vieillir lors du Salon des Seniors 2019, à Paris. Retrouvez sa présentation ici : Les clés du bien vieillir

L’âgisme est la discrimination ou la ségrégation à l’encontre des personnes âgées. Un des exemples donné par le médecin du Centre de prévention Bien Vieillir Agirc-Arrco pour illustrer cette discrimination, est celui d’une campagne de communication d’une célèbre chaîne de vente d’accessoires de sport (images ci-dessous) : l’objectif du seniors n’est pas sportif, contrairement aux autres acteurs, plus jeunes, de la campagne.

campagne_sport_agisme

Selon diverses études, l’âgisme aurait des effets négatifs sur la santé physique et mentale des personnes : une espérance vie qui peut baisser jusqu’à 7 ans 1/2, une moins bonne santé physique perçue, moins de comportements de prévention, plus de problèmes cardio-vasculaires et un déclin mnésique plus marqué.

Ces représentations que transmet la société sur les seniors, pourraient également avoir des effets négatifs immédiat tels que : la sensation d’être plus âgé mentalement et physiquement, provoquer plus de perte d’équilibre, augmenter les risques cardio-vasculaires liés au stress, la perte de la mémoire ou encore demander plus d’aides sur des tâches complexes.

Les clés du bien-vieillir

Bien-vieillir passe également par le soin que l’on se porte. Les cinq autres clés d’un vieillissement réussi sont :

  • Une alimentation équilibrée
  • La pratique d’une activité physique
  • L’entretien de sa vie sociale
  • Une bonne gestion du stress et du sommeil
  • Un soupçon de médecine

Ainsi, au-delà d’avoir recourt à la médecine, de faire une activité physique ou avoir une alimentation équilibrée, il est également essentiel pour le docteur Eva Almeida-Bernard de combattre les stéréotypes sur les seniors et de changer le regard que la société porte sur les personnes âgées afin de favoriser un vieillissement en santé, de rester autonome et en forme le plus longtemps possible.