Une journée dédiée aux grands-parents et personnes âgées

Ce dimanche 25 juillet est marqué par la première édition de la journée mondiale des grands-parents et personnes âgées. Cette journée spéciale est à l’initiative du Pape François et se tiendra chaque 4ème dimanche de juillet. Sa finalité est de rappeler l’importance de nos aînés. En effet, les personnes âgées apportent beaucoup aux jeunes générations, pourtant elles sont oubliées par la société. Pour le souverain pontife, la vieillesse est un don et les grands-parents sont essentiels car ils représentent « le maillon entre les générations ».

Le COVID a rappelé l’importance des liens intergénérationnels 

Le COVID a bousculé notre quotidien et a poussé beaucoup de personnes à revoir leurs priorités. Cette période a été marquée par la succession de confinements et un éloignement forcé pour ralentir la propagation du virus. Les personnes âgées souffrant d’illectronisme ont plus particulièrement souffert et se sont retrouvées plus isolées que d’autres. Cette séparation a fait réaliser à un grand nombre de personnes l’importance des liens intergénérationnels.

Les grands-parents, des piliers pour les petits-enfants

La Croix a donné la parole à plusieurs petits-enfants, afin de connaître l’impact de leurs grands-parents sur leur vie. Que cela soit des souvenirs de vacances d’été passées au calme à la campagne, la transmission de passions, de valeurs, il est incontestable que les grands-parents occupent une place essentielle dans la vie des petits-enfants. Ils offrent et projettent une stabilité, une sécurité, une assurance et constituent une fondation solide pour les petits-enfants. 

Le Pape François souligne que les grands-parents prennent soin de leurs petits-enfants et qu’il faut leur rendre la pareille. Il incite à prendre le temps de parler, d’écouter, de tenir compagnie à une personne âgée pour qu’elle ne se sente pas seule, voire invisible.

Sources