Bilan démographique 2019 : toujours plus de seniors en Europe

Nouvelle année, nouvelles statistiques. Où en sont l’espérance de vie et les pyramides des âges en France, Belgique, Royaume Uni et Allemagne ?

Des quatre pays étudiés, la France a l’espérance de vie la plus élevée. C’est aussi là où l’écart d’espérance de vie entre les hommes et les femmes est le plus important (5,9 ans) – données 2018.

espérance de vie France Belgique UK Allemagne

En Belgique, c’est en Flandres que l’espérance de vie est la plus élevée : 82,2 ans contre 81,2 pour la région de Bruxelles et 79,8 pour la Flandres (données 2017)

Au Royaume Uni, l’espérance de vie stagne, elle a même baissé au Pays de Galle et en Ecosse. Dans les deux pays, l’espérance de vie moyenne a décliné en moyenne d’un mois pour les hommes comme pour les femmes. En Irlande du Nord le recul d’un mois ne concerne que les hommes. Ces chiffres pourraient être expliqués par une épidémie de grippe.
Des quatre pays constituant le Royaume-Uni, c’est l’Ecosse qui a l’espérance de vie la plus basse : 77 ans pour les hommes et 81,1 ans pour les femmes (2017). L’Angleterre a la plus élevée : 79,5 ans pour les hommes et 83,1 ans pour les femmes.

En Allemagne, au moment de la réunification, les habitants de l’est avaient trois années d’espérance de vie de moins que ceux de l’ouest. Cet écart diminue petit à petit et tend à disparaître totalement : en 2013, il n’était plus que de 1,3 ans chez les hommes et 0,2 années chez les femmes.

Les seniors toujours plus nombreux

Avec la baisse du taux de fécondité et l’augmentation de l’espérance de vie, les personnes de plus de 50 ans représentent une part de plus en plus importante de la population. C’est en Allemagne que cela est le plus visible.

Voici les projections 2019 des pyramides des âges en France, Belgique, Royaume Uni et Allemagne :

 

Pyramides des âges 2019 France Belgique UK Allemagne

Sources :
Insee, Statbel, OMS
Sciences et avenir – Espérance de vie : l’Allemagne de l’Est a-t-elle rattrapé son retard sur l’Ouest ?
Les Echos – L’espérance de vie stagne au Royaume-Uni