Les Happy Boomers : des seniors ultra connectés au look moderne

Quel est le niveau de vie des 50-64 ans ? Quel style vestimentaire ont-ils ? Quel est leur budget annuel moyen en prêt-à-porter ? Collectif Collimateurs nous livre ces informations et nous livre quatre facettes très mode des Happy Boomers, ces seniors très modernes et hyper connectés qui aiment consommer.

Le collectif Collimateur a publié le rapport Et si les nouveaux seniors devenaient votre nouvelle opportunité business ? De l’ancienne génération de seniors aux Happy Boomers ; en novembre 2018. Ils y analysent les comportements sociologiques et de consommation des personnes de plus 50 ans et présentent quatre facettes de ces seniors dans l’air du temps ; le tout à travers le prisme de la mode et de l’habillement.

En France, on compte près de 22 millions de seniors et 12 millions d’entre eux ont entre 50 et 64 ans. 70% des seniors de 50-64 ans ont toujours une activité professionnelle. Ils ont un niveau de vie plus élevé que les plus jeunes car ils ont bénéficié du plein emploi, ont pour la plupart terminé de payer le crédit de la maison et n’ont plus les enfants à charge.

C’est parce qu’ils bénéficient de ce pouvoir d’achat important et d’une grande liberté liée à leur génération, que Collimateur a choisi d’appeler ces seniors les Happy Boomers.

Chez les 50-64 ans, 4% du budget annuel est dédié à l’habillement. Pour les hommes, cela représente une moyenne de 347 euros dépensé chaque année. Pour les femmes, c’est plus, avec en moyenne 526 euros.

Les quatre facettes des Happy Boomers

« Vieux is the new cool » est la première facette du seniors Happy Boomer, présentée par Collimateur : un senior avide de liberté, qui n’a plus rien à prouver et qui est représenté par Neil Young qui pose pour la marque Supreme. « Les Happy Boomers s’approprient l’uniforme moderne tout en s’autorisant humour et arrogance, insolence et dérision ». Ils allient allure streetwear et confort : t-shirt à message, chemise à carreaux, robe-sweat, jean ou jogging, baskets.

« Créativité et excentricité, les esprits libres » est la deuxième facette présentée par l’étude. Ils sont les seniors de mai 68, les anciens hippie et baba cool. Ils revendiquent un style contemporain et des coupes ethniques, ils ont été séduits par Desigual : « Célébrant la vie et sa diversité, les motifs s’inspirent des éléments naturels et culturels, entre le global et l’ethnique, tout comme Desigual qui a su séduire cette génération en quête de singularité et d’expression. »

« Bien dans ses baskets » est le troisième. Des seniors à l’aise avec leur époque et avec leur âge, à l’image de Philippe Dumas qui se lance dans le mannequinat à 61 ans. « L’attitude est une composante essentielle du look. » Ils mêlent les pièces intemporelles et les indispensables de la garde-robe à des accessoires sportswear : sweat à capuche avec une parka longue, jean coupe droite classique avec un haut très coloré, etc.

« La madeleine de Proust des Happy Boomer » est le dernier profil présenté par l’étude ; ceux qui ne se trouveront jamais vieux, qui se trouvent « plus proches des jeunes que de la génération précédente ». Ils sont conscients de la crise économique, des enjeux climatiques et ont une appétence pour la mode durable. Ils portent plutôt des pièces intemporelles avec des petits détails qui permettent de sortir du lot. Ils favorisent les classiques et couleurs sobres qui durent dans le temps et traversent la mode : la veste de costume, la marinière, le col roulé bleu, etc.

Portrait-robot du Happy Boomer

Le dernier enfant a quitté le foyer et subvient lui-même à ses besoins. Le crédit de la maison est terminé. Plus de temps est consacré aux loisirs et aux voyages. Les seniors qui sont à la retraite veulent profiter de leur temps libre pour découvrir de nouvelles choses ou faire ce qu’ils n’avaient pas le temps de faire en travaillant. Le Happy Boomer veut profiter de l’argent gagné tout au long de la carrière.

Ce portrait du Happy Boomer s’accorde parfaitement avec notre Martine, qui aura 65 ans en 2020 : Martine, femme, féministe et indépendante

La liberté retrouvée et le départ des enfants du nid engendrent aussi une recrudescence des divorces à la soixantaine. Se retrouver à deux est parfois compliqué et certains peuvent avoir envie de commencer une nouvelle vie.

Lire notre article : Le nombre de divorce augmente chez les plus de 55 ans

Les Happy Boomers pratiquent des activités physiques ou sportives telles que le vélo, la marche, la randonnée. Ils apprécient les voyages en camping-car ou en club vacances. Ils utilisent Airbnb pour louer une chambre chez eux et arrondir les fins de mois, mais aussi pour voyager moins cher et plus souvent.

Lire notre article : La France championne de la Silver Hospitality

Ils ont un style vestimentaire bien à eux, un mélange de confort et de modernité. Un vêtement se doit de mettre en valeur et ne pas privilégier uniquement le confort.

Ils utilisent internet, la tablette, le smartphone, les réseaux sociaux (Facebook surtout) tous les jours ou presque pour jouer, discuter avec la famille, rester informer, partager des photos avec les amis, etc.

Lire notre article : 10,5 millions d’internautes français ont plus de 50 ans

Découvrez l’étude Happy Boomer du Collectif Collimateurs en cliquant sur le lien suivant : Happy Boomers Enquête et Scénarios