Un « CDI d’inclusion » pour lutter contre le chômage des seniors

Le « CDI d’inclusion » a fait son entrée au journal officiel le 15 décembre 2020. Il a pour but de maintenir les seniors dans l’emploi ou de les réinsérer. Il pourra être utilisé dans des structures d’insertion professionnelle en France. Une mesure indispensable contre la hausse du chômage des seniors.

 

Ce nouveau contrat de travail, appelé « CDI d’inclusion », est destiné aux seniors de 57 ans et plus en situation de chômage longue durée ou qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelles.

Ce CDI pourra être utilisé par les quelques 4000 structures d’insertion professionnelle françaises (IAE), telles que les entreprises d’insertion, les associations intermédiaires, les ateliers et les chantiers. Il a pour objectif de maintenir les seniors dans l’emploi ou de réinsérer sur le marché du travail. Les bénéficiaires seront accompagnés tout au long de leur contrat pour construire un parcours professionnel stable jusqu’à leur retraite.

Le gouvernement a profité de la création du « CDI d’inclusion » pour améliorer le dispositif du « CDD d’insertion » qui existait déjà. Ce CDD pouvait être proposé pour deux ans maximum et n’était pas renouvelable. Il l’est désormais à titre exceptionnel.

 

Territoires zéro chômeur de longue durée

La création du « CDI d’inclusion » s’inscrit dans le développement de l’expérimentation des territoires zéro chômeur de longue durée (TZCLD). Cette expérimentation a pour but de résorber le chômage longue durée dans les territoires où il est possible pour une grande partie de la population d’obtenir un emploi, mais où plusieurs millions de personnes en sont privées ou contraintes d’accepter des emplois précaires. Comment ? En proposant des postes en CDI à tout chômeur longue durée qui le souhaite, tout en développant l’activité sur le territoire et en partenariat avec des entreprises conventionnées.

Les objectifs sont, entre autres, d’améliorer le bien-être et les conditions de vie des familles concernées, de redonner du pouvoir d’achat aux foyers et de développer le territoire et son économie.

Ce dispositif expérimenté depuis 2017 dans 10 territoires, sera désormais ouverts à 50 nouveaux territoires en France.

 

Hausse du chômage des seniors

Depuis une dizaine d’année, le taux de chômage des seniors ne cesse d’augmenter. Il est passé de 4,3% en 2007 à 6,5% en 2018. Au troisième trimestre 2020, il s’élevait à 6,1%. Avec la crise de la covid-19, ce sont les deux extrêmes du spectre des actifs qui souffrent le plus : les jeunes se retrouvent parfois précarisés, tandis que les plus âgés approchant de l’âge de la retraite perdent leur travail, rencontrant un difficile retour à l’emploi.

Le « CDI d’inclusion » semble être un dispositif adapté pour accompagner ces seniors et lutter contre le chômage.

 

Sources :

Loi du 14 décembre 2020 relative au renforcement de l’inclusion pour l’emploi par l’activité économique et à l’expérimentation « territoire zéro chômeur de longue durée » : https://www.vie-publique.fr/loi/275990-loi-14-decembre-2020-extension-experimentation-territoire-zero-chomeur

Taux de chômage selon le sexe et l’âge – données trimestrielles du T1-1975 au T3-2020 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2532173#tableau-figure1

 

A lire également sur l’observatoire des seniors :

66,9% des 50-64 ans en activité en 2019

Les seniors actifs ont plus de difficultés financières que les retraités