Le vote des seniors, un enjeu croissant pour les élections

Les seniors, des votants assidus qui pèsent et pèseront de plus en plus dans la balance des élections présidentielles et législative. 

Les élections présidentielles se déroulant en ce moment, nous avons décidé de nous intéresser à l’article des Echos, intitulé « Pourquoi les seniors détiennent la clé de l’élection présidentielle ».  

La part des seniors ne cesse de croître. Ceci est dû d’une part au vieillissement démographique et d’autre part à une sur-participation électorale des seniors. « Selon une enquête Ipsos du 28 mars 2022, 89 % d’entre eux (les 65 ans et plus) seraient « certains ou presque certains » de se rendre aux urnes, contre 78 % des inscrits. » 

Les seniors souhaitent davantage voter, mais le peuvent-ils toujours ? 

Si l’on se réfère aux données de l’Insee sur le taux de participation aux élections présidentielles de 2017, on constate que c’est à l’âge de 40 ans que le taux de participation augmente (79%) pour les 40-44 ans contre (67%) pour les 30-34 ans. Le taux de participation reste ensuite stable entre 40 et 64 ans. Il atteint 81%, son maximum entre 65 et 69 ans pour ensuite baisser à partir de 75 ans puis fortement au-delà de 80 ans pour atteindre 59 % de taux de participation soit -17,2 points. Ce décrochage politique peut s’expliquer par une fragilité et/ou une perte d’autonomie qui rend difficile le déplacement.  

Entre l’absence de transport et la difficulté d’établir une procuration, les personnes âgées n’ont pas toujours la possibilité d’aller voter notamment les 13% de personnes de plus de 80 ans en maison de retraite.  

« Dans le baromètre quotidien OpinionWay-Kéa Partners pour « Les Echos » et Radio classique, 71 % des plus de 65 ans affirment « s’intéresser » au scrutin et « suivre attentivement ce que disent les candidats ». Soit 13 points de plus que les jeunes. » 

Ce n’est pas sans surprise que les sujets initiés par les candidats comme le départ de l’âge à la retraite, les Ehpad, le maintien à domicile, l’emploi des seniors…leurs soient davantage adressés.