Selon une étude menée par le CNC, les plus de 50 ans représentaient  41.7% des spectateurs de cinéma au mois de juin dernier. Pourtant, les seniors sont largement sous-représentés au grand écran.

D’après une étude menée par l’école Annenberg aux Etats-Unis, sur 100 films étudiés, 39 d’entre eux ne représentaient pas du tout de femme de plus de 60 ans, et seulement 6 avaient pour personnage principal un senior. Une image négative de la vieillesse est cumulée à ce manque de présence, avec des personnages souvent dépendants et malades : la moitié des seniors représentés à l’écran vit en institution spécialisée, alors qu’en réalité, ce n’est le cas de seulement 5.7% d’entre eux.

Heureusement, pour s’éloigner de cette représentation péjorative, des comédies mettent en scène des acteurs principaux âgés de plus de 55 ans, comme Les Vieux Fourneaux en France, ou la série Grace et Frankie aux Etats-Unis, qui s’amuse des stéréotypes souvent associés aux seniors, comme la dépendance ou la perte de libido (cf. Le sexe chez les seniors c’est mieux que chez les jeunes !).

Le cinéma, un allié du bien-vieillir

Le cinéma est un lieu de rencontre, qui permet de partager de bons moments entre amis ou en famille, avec enfants et petits-enfants. Grâce aux nombreuses thématiques des films proposés, les sujets de conversations sont très vastes et permettent de s’ouvrir davantage sur le monde, ce qui renforce les relations sociales et culturelles.

Aller au cinéma est également bénéfique pour la santé, grâce aux images rappelant des moments déjà vécus, ou grâce aux problématiques soulevées, qui permettent de stimuler le cerveau, et donc de renforcer la mémoire. Une raison de plus pour s’y rendre.

A lire aussi : La lecture : l’activité la plus relaxante chez les seniors en France

 

Sources : CNC – Baromètre du public des salles de cinéma

Capretraite – Pourquoi les seniors sont-ils sous-représentés au cinéma ? 

Le Monde – Les seniors, acteurs du cinéma 

DREES – L’hébergement des personnes âgées en établissement 

Institut Amelis – Le cinéma : un hobby bénéfique