Confinement : les revenus des jeunes sont plus impactés que ceux des seniors

Le quotidien des foyers du monde entier a été chamboulé par l’arrivée du coronavirus et par les mesures de confinement prises par les gouvernements : quarantaine, chômage partiel, protection des personnes vulnérables, etc. Les revenus des foyers ont été impactés et leur consommation a changé. Cependant, les seniors semblent avoir été moins touchés que les jeunes.

Les seniors sont les plus conscients des conséquences économiques de la crise que les plus jeunes, mais ils sont aussi moins impactés. 51% des 65+ pensent qu’il faudra beaucoup de temps pour que l’économie se redresse, que cela aura des répercussions à long terme sur l’emploi et la situation financière des entreprises ; contre 25% des 18-24 ans.

Source : « Kantar COVID-19 Barometer », vague 5

Les jeunes adultes sont particulièrement vulnérables aux aléas économiques par rapport aux seniors. 36% des plus de 65 ans déclarent que la covid-19 a eu un impact sur les revenus de leurs foyers, contre 67% des 18-24 ans. La moyenne française, elle, est de 56%.

Lire aussi notre article : Les sources de revenus des 55+

Ces impacts forcent les foyers à faire davantage attention aux prix : 47% des 65+ et 60% des 18-24 ans. Ce n’est pas pour autant que les seniors vont changer leurs habitudes et fréquenter d’autres magasins pour trouver le meilleur prix : seulement 27% des foyers 65+ le font ; contre 43% des 18-24 ans. Et pourtant, 44% des personnes de plus de 65 ans pensent que les entreprises devraient aider les consommateurs en offrant des rabais et des promotions, contre seulement 28% des 18-24 ans.

Les marques doivent montrer l’exemple

Le prix est important pour garder un niveau de vie correct malgré la crise, mais il ne fait pas tout. Selon les répondants, les marques ont une responsabilité, qu’elle soit sociale, économique ou environnementale.

Source : « Kantar COVID-19 Barometer », vague 5

40% des 18-24 ans estiment que les marques doivent servir d’exemple et guider le changement. Les seniors pensent plutôt que les marques doivent se montrer pragmatiques, réalistes et aider les consommateurs dans leur vie quotidienne (37%), en offrant plus de promotions par exemple.

A la question : “les produits et services respectueux de l’environnement sont-ils devenus plus pertinents pour vous ?” 45% des 18-25 ans ont répondu qu’ils étaient d’accord, contre 28% des 65+.

Lire aussi notre article : Ecologie, le choc des générations

Alors que les foyers les plus jeunes sont les plus impactés économiquement par la crise, ils sont les moins enclins à se tourner vers des entreprises responsables. Les foyers les plus âgés, eux, sont moins touchés, mais plus réalistes sur l’impact du confinement. Ils vont avoir tendance à chercher les meilleurs prix et la promotion.

Ces données proviennent de la vague 5 de l’étude “Kantar COVID-19 Barometer”. Des personnes provenant de 18 pays ont été interrogées du 22 au 26 mai 2020.

Source : Kantar