La mode des prénoms des générations silencieuses (1929-1944) à la génération X (1965-1982)

Quand on s’intéresse aux prénoms des différentes générations, on s’aperçoit qu’il y a un fort effet de mode mais le recul de la pratique religieuse et l’évolution de la législation ont conduit aussi à une croissance de la diversité des prénoms que l’on constate à partir de la génération X.  

Au 19e siècle et jusqu’à la fin du XXème, le choix de prenoms était très limité par rapport à aujourd’hui. En effet, il existait une loi qui encadrait le choix des prénoms : la loi du 11 Germinal de l’An XI. Cette loi précisait : « les noms en usage dans les différents calendriers, et ceux des personnages connus de l’histoire ancienne, pourront seuls être reçus comme prénoms sur les registres de l’état civil destinés à constater la naissance des enfants ; et il est interdit aux officiels publics d’en admettre aucun autre dans leurs actes.»1. Cette loi n’a été abolie qu’en 1993.  

C’est la raison pour laquelle Marie et Jean sont les prénoms les plus populaires de la génération Silencieuse née avant la deuxième guerre mondiale. On trouve aussi Nicole, Jacqueline, Monique, Jeaninne ou Yvette chez les femmes et Michel, André, Claude, et Pierre chez les hommes. 

Top 10 des prénoms donnés entre 1929 et 1944

De nos jours cela nous parait normal d’appeler les personnes par leur prénom mais ce n’était pas le cas il y a quelques années. En effet, a l’école, pour les Générations Silencieuse et du Baby-Boom, le professeur appelait les enfants par leurs noms de famille. Ce n’est qu’à partir de la génération GenX que le prénom a commencé à être utilisé par les professeurs.  

Marie et Jean, restent toujours aussi populaire dans la génération du Baby Boom née entre 1945 et 1964. Un exemple, l’âge moyen des personnes ayant comme prénom Marie est de 69 ans aujourd’hui.  

Entre 1955 et 1960, c’est la mode des prénoms composés, fleurissent alors les Marie-Christine, Marie-Pierre mais aussi Jean-Pierre, Jean-Jacques qui marquent cette génération..3 

Top 10 des prénoms entre 1945 et 1964  

Pour la génération du Baby Boom, c’est Martine que l’on trouve au deuxième rang des prénoms féminins. Vous devez sûrement vous souvenir des livres pour enfants publié à partir de 1954 dont le personnage principale se nomme Martine. La petite Martine qui a 10 ans va à la ferme, à la plage, au cirque…  Cette héroïne emblématique a marqué cette génération et  Martine a aujourd’hui 68 ans.  

Pour les garçons c’est Michel qui arrive en deuxième position. Parmi les hommes connus de cette génération on pensera à Michel Druker, Michel Sardou, Michel Blanc… 

Top 10 des prénoms entre 1965 et 1982 

On observe un vrai changement dans les prénoms donnés à la génération X. Cela peut s’expliquer par un assouplissement juridique en 1966 sur l’attribution des prénoms et par la diversité culturelle croissante… 

En première position c’est le prénom Nathalie qui prédomine pour les femmes et Christophe pour les hommes. 

Le prénom Nathalie connait une explosion en 1970 et cela pourrait s’expliquer par la chanson de Gilbert Bécaud Nathalie qui connaît un grand succès en 1964. 

Chaque génération a ses prénoms et c’est la raison pour laquelle, nombreux se sont retrouvés en classe avec d’autres enfants qui portaient le même prénom. A chaque génération, il y a une mode et les sources d’inspirations sont diverses. C’est intéressant par exemple de constater que des prénoms désuets qui dataient de la guerre de 14 et que l’on trouve aujourd’hui sur les monuments aux morts redeviennent à nouveau à la mode comme Jules ou Louis qui sont dans le top 10 des prénoms donnés ces dernières années.