Au Cheylard, depuis 2014, les seniors utilisent des tablettes numériques

Depuis 2014, la ville du Cheylard, en Ardèche, son CCAS et TMM Software ont travaillé au développement d’une application pour tablette tactile pour permettre aux seniors d’accéder au numérique et d’utiliser ces nouveaux supports pour éviter l’isolement. Le projet est un grand succès !

La commune du Cheylard en Ardèche compte 2991 habitants, dont un tiers a plus de soixante ans. Pour renforcer le lien social entre les seniors et les sensibiliser aux outils numériques, le Centre Communal d’Action Sociale – en partenariat avec TMM Softwarea mis à leur disposition des tablettes tactiles et les a formés à leur utilisation.

« Les seniors sont demandeurs de nouvelles technologies. Ils peuvent ainsi garder le contact avec leurs proches mais aussi découvrir en toute sécurité les ressources que procure internet : chercher une recette de cuisine, lire la presse locale en ligne, visiter virtuellement le monde entier… » Camille Charre, coordinatrice 3ème âge au CCAS.

Un premier groupe de dix seniors avait été accompagné lors de la première session en 2014. Sur la tablette, ils ont pu s’initier à des jeux cérébraux, à consulter internet, recevoir et envoyer des mails, prendre des photos et les envoyer, le tout grâce à une application dotée de pictogrammes faciles à comprendre pour sélectionner telle ou telle activité.

Dix seniors volontaires en 2018

Le Cheylard TMM Software rompre l’isolement des seniors
Marthe, 88 ans, est accompagnée par Camille Charre du CCAS du Cheylard pour apprendre à utiliser la tablette

En 2018, dix nouvelles personnes volontaires ont été dotées d’une tablette, à leur domicile. Marthe, 88 ans adore lire les actualités sélectionnées, elle s’y connecte même avant de prendre son petit déjeuner.  Elle écrit des mails à ses amies « plus jeunes qu’elle » et leur envoie même des photos. Gourmande et bonne cuisinière, avec sa fille, elles regardent aussi les recettes de cuisine. André, 84 ans, lui, a revisité tous les pays qu’il a parcouru plus jeune et il gère très bien sa messagerie. Il peut communiquer avec l’Ehpad où son épouse a été admise.

Régulièrement Camille Charre rend visite à tous les seniors équipés pour s’assurer qu’ils n’aient pas de frein à l’usage de la tablette, occasion de maintenir ce lien vers la modernité, ambitionné par le maire du Cheylard, le docteur Jacques Chabal : « Nous sommes plus que satisfaits de ce projet. Certains utilisateurs se sont pris au jeu et ont créé leurs profils sur les réseaux sociaux, d’autres, en situation de mobilité réduite, se sont reconnectés avec l’extérieur. En termes de chiffres, sur deux ans, on compte plus de 2 900 mails envoyés, 1 200 photos échangées, 794 appels passés en visio depuis l’application de Tmm Software. Il y a eu 2 100 accès sur les sites de jeux cognitifs, plus de 4 000 accès à Internet, etc. »

Un partenariat avec TMM Software pour rompre l’isolement des seniors

L’équipe du CCAS s’est associée à TMM Software, implantée en Ardèche pour réaliser ce projet. L’entreprise créatrice de solutions e-santé, l’a épaulée sur le plan technologique afin de proposer une application vraiment adaptée. C’est ainsi qu’est née ApSeniorLink*.

L’objectif était d’offrir aux utilisateurs une tablette ergonomique, intuitive et adaptée aux besoins spécifiques des personnes âgées : « Il nous fallait une application proposant tout ce qu’on peut trouver sur un téléphone mobile, mais avec des aménagements tels que des logos plus gros, des boutons pour zoomer, des accès directs et simplifiés aux différentes fonctionnalités. »

A l’issue de la première expérimentation, sept personnes ont acheté la tablette pour continuer à l’utiliser. La deuxième session débutée depuis octobre 2018, avec dix nouvelles personnes, devrait donner encore plus de satisfaction à des seniors de plus en plus connectés.

*En 2018 la solution a été renommée apFamilyLink pour pouvoir apporter à tout type d’usagers les mêmes fonctionnalités de lien social, de communication, d’accès à internet et à une messagerie protégée. 

 

A lire aussi sur l’Observatoire des Seniors :

Le vieillissement n’entraîne pas le rejet des nouvelles technologies

Baromètre 55+ du Club Cogedim : Internet permet de rester jeune et de s’intégrer

82% des seniors internautes consultent la météo en ligne