4 millions de seniors en perte d’autonomie en France en 2050

L’Insee a publié un rapport en juillet dernier, annonçant que 4 millions de seniors seront en perte d’autonomie en 2050. Un rapport sur le grand âge doit être partagé à l’automne par le gouvernement afin d’accompagner au mieux ces personnes dès aujourd’hui.

En 2015, 2,5 millions de personnes âgées étaient en perte d’autonomie en France. En 2050, ce nombre devrait atteindre 4 millions, soit 16,4% des seniors.

Des disparités importantes existent d’un département à l’autre. C’est dans le Creuse que le taux de personnes 60+ en perte d’autonomie est le plus important (20,9%) ; et c’est à Paris (11,6%) qu’il est le plus faible. Les DOM sont aussi fortement touchés : 19,1% des seniors en moyenne.

seniors perte autonomie 2015 insee

S’assurer de la bonne prise en charge de ces personnes est un enjeu primordial. Pour maintenir constant le pourcentage de seniors pris en charge dans des établissements spécialisés, il faudrait que le nombre de places en hébergement permanent en établissements pour personnes âgées augmente de 20% d’ici 2030 et de plus de 50% à l’horizon 2050.

Des mesures pour le grand âge en automne 2019

Une nouvelle loi sur la dépendance et un rapport sur le grand âge devraient être présentés à l’automne. D’après la ministre de la santé Agnès Buzyn, toutes ces mesures répondent à « une stratégie globale en faveur de la bientraitance des personnes les plus vulnérables ».

Le rapport liste 175 mesures et un total de 9,2 milliards d’euros de dépenses supplémentaires, par an, d’ici 2030. Parmi ces mesures, des aides pour les Ehpad : environ 80 000 postes supplémentaires d’ici 2024, une amélioration de la formation du personnel et une revalorisation des salaires.

Les aidants ne seront pas oubliés. Près de 3,9 millions de Français s’occupent régulièrement d’un proche âgé. Un congé proche aidant devrait ainsi être indemnisé et une aide sera mise en place pour faciliter l’articulation entre l’aide et la vie professionnelle.

Des prestations à tarif dégressif pour les pensionnaires de résidences seniors vont voir le jour. Les tarifs d’aides à domiciles devraient être planchés à 21 euros de l’heure. Des « maisons des aînés et des aidants » vont naître dans chaque département afin d’accompagner les personnes âgées dans les démarches, de coordonner les interventions sociales et médicales.

A découvrir aussi sur l’Observatoire des Seniors : Les grands seniors représentent 9% de la population française

Sources :

Insee – 4 millions de seniors seraient en perte d’autonomie en 2050

20 Minutes – Agnes Buzin annonce une grand loi sur la dépendance pour l’automne