L’alimentation : alliée du bien-vieillir

Faire attention à son assiette est capital pour les seniors. Avec l’âge, le corps change et les besoins nutritionnels aussi. Mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, ces besoins ne diminuent pas. Il est important de garder une alimentation saine pour bien vieillir.

En vieillissant, plusieurs soucis de santé peuvent apparaître tel le développement de maladies ou la diminution naturelle du goût ou de l’odorat. Ces problèmes peuvent être prévenus, voir diminués avec une alimentation saine, variée, couplée à une activité physique régulière. Il est important de ne pas attendre l’apparition des premiers signes de maladie pour mettre en pratique ces conseils.

La fonte musculaire naturelle

Année après année, l’organisme a de plus en plus de difficultés à renouveler ses muscles. Les cellules musculaires détruites finissent par être plus nombreuses que celles renouvelées. Le corps subit alors une fonte musculaire. Les muscles s’affaiblissent, notamment dans les jambes, pouvant entraîner une perte d’autonomie. Afin de ralentir cette fonte, il est nécessaire de consommer des aliments riches en protéines (animales ou végétales) et de bouger : de la marche, du vélo, de la natation, etc.

Voir notre article : La marche de loisir est l’activité physique préférée des 50+

La ménopause et la prise de poids

Durant la ménopause, les femmes peuvent souffrir de bouffées de chaleur, d’une transpiration accrue, d’irritabilité, de déprime, de fatigue, etc. C’est normal, ce sont les hormones qui s’activent. On associe aussi généralement la ménopause à la prise de poids, or, elle est plutôt due à une baisse naturelle du métabolisme. En vieillissant, l’organisme brûle moins de calories ; alors si on avait l’habitude de ne pas trop surveiller son assiette et ne pas pratiquer d’activité physique, forcément, on prend du poids. En moyenne les femmes prennent 4 à 5kg avec la ménopause. Afin de rester dans la moyenne, il faut garder une alimentation équilibrée, pas besoin de céder aux régimes restrictifs.

Les maladies cardiovasculaires et la sédentarité

Les maladies cardiovasculaires se développement particulièrement avec l’âge. Le corps brûle moins de calories, la sédentarité est plus importante et une alimentation riche et non équilibrée provoque ces maladies : hypertension artérielle, infarctus, insuffisance cardiaque, insuffisance veineuse, etc. Le stress et l’isolement sont également des causes de leur développement. Ajuster son régime alimentaire devient nécessaire en vieillissant, afin de préserver sa santé.

L’excès de cholestérol est une cause de maladies cardio-vasculaires. Avoir du cholestérol, c’est avoir accumulé trop de « mauvaises graisses » dans notre organisme. Pour y remédier, un rééquilibrage alimentaire et une activité physique peuvent être suffisants. On retrouve du bon cholestérol – « bonnes graisses » – dans les huiles, les oléagineux, les graines, les avocats ou encore le poisson. Un premier geste simple anticholestérol consiste à remplacer le beurre dans le fond de la poêle par un filet d’huile d’olive.

Voir notre article : 37% des plus de 75 ans sont touchés par l’hypertension en France

L’ostéoporose ou la diminution de la densité osseuse

L’ostéoporose est la diminution de la densité osseuse et le changement de son architecture, rendant les os plus fragiles et augmentant le risque de fractures. Avec l’âge, la masse osseuse diminue naturellement, et plus particulièrement chez les femmes. Pour lutter contre l’ostéoporose, il est recommandé de pratiquer une activité physique régulière, de surveiller ses apports en vitamine D, en calcium, de réduire sa consommation d’alcool et de tabac.

La dénutrition des grands seniors

La dénutrition représente un risque chez les seniors les plus âgés. Ceux vivant en Ehpad ont plus chance de souffrir de dénutrition que ceux autonomes. La prise de médicaments, la solitude, l’altération du goût et de l’odorat avec l’âge, ainsi que certains troubles physiques (mastication, salivation, dysphagie – problèmes de déglutition) peuvent provoquer une perte de l’appétit. Il est important d’accompagner les grands aînés afin de leur apporter une alimentation riche et saine.

Ainsi, un régime alimentaire riche, sain et varié, idéalement de saison et maison, combiné à une activité physique, est parfait pour prévenir les problèmes de santé liés à l’âge et bien-vieillir.

 

Sources :

https://www.nana-turopathe.com/prise-de-poids-et-menopause-naturopathie/

https://www.santemagazine.fr/alimentation/regime-alimentaire/seniors-quelle-alimentation-pour-rester-en-bonne-sante-173046

https://www.doctissimo.fr/html/nutrition/senior/nu_494_besoins_specifiques.htm

https://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2002/sem02/mag1004/sa_5938_menopause_regime.htm

https://www.cocoon.fr/seniors/sante/condition-physique/nutrition/alimentation

https://www.mangerbouger.fr/Manger-mieux/Manger-mieux-a-tout-age/Seniors

https://www.allodocteurs.fr/alimentation/alimentation-des-seniors-quels-aliments-privilegier_18728.html