Qui sont les aidants familiaux ?

Print Friendly, PDF & Email

Les auxiliaires de vie ne sont pas les seuls à aider les seniors au quotidien. De nombreuses personnes âgées de 60 ans et plus sont accompagnées par leurs proches : conjoint ou parent.

En France, 3,6 millions de personnes âgées de 60 ans et plus et vivant à leur domicile sont aidées régulièrement par un membre de leur famille en raison d’un problème de santé ou d’un handicap. Ce sont près de 3,9 millions de personnes qui aident quotidiennement les 60+. Parmi elles, 49% sont des enfants de la personne aidée et 31% sont le conjoint de la personne aidée.

Parmi ces aidants, on trouve principalement des personnes âgées de 60 à 74 ans (31%), mais également des personnes de moins de 50 ans (27%), de 50-59 ans (26%) et des 75+ (16%). 46% sont en retraite ou en préretraite, 39% ont un emploi, 6% sont au chômage et les 9% restant se situent dans une autre situation d’inactivité professionnelle.

Le type d’aide apporté

type d'aide apporté par les aidants
Source : Etude Seniosphère 2009
Champs : France, villes de plus de 20 000 habitants. Aidants de 50 à 70 ans ayant un parent ne vivant pas en maison de retraite et qui ne puisse pas réaliser seul les actes de la vie quotidienne.

Les principales aides sont celles qui impliquent des déplacements ou des mouvements difficiles : les travaux ménagers (87%), les courses (66%) et le transport (57%).

La parité est plutôt de mise puisque 53% des aidants sont des femmes. Par contre, les hommes consacrent moins de temps à aider : en moyenne 7h20 par semaine lorsqu’il s’agit du conjoint et 2h40 s’il s’agit d’un autre parent (enfants, frères, sœurs, etc.). Les femmes, elles, aident en moyenne 9h45 lorsqu’elles sont le conjoint, et 4h30 si elles sont un autre parent.

L’impact sur la vie des aidants

Aider un membre de sa famille peut s’avérer difficile, tant physiquement que psychologiquement. C’est ce que révèle l’étude menée par la fondation Novartis en juin 2010 (Panel national des aidants familiaux BVA) :

Impact de l'aide sur la vie des aidants

Une autre enquête sur l’impact sur la vie des aidants a été menée par la DREES en 2008 (Handicap-Santé auprès des aidants informels) :

  • 32% ont l’impression d’être seuls pour répondre aux besoins de la personne aidée
  • 23% pensent qu’aider amène à faire des sacrifices
  • 20% estiment de ne pas avoir assez de temps pour eux-mêmes
  • 14% trouvent que cela affecte leur santé et qu’ils n’ont pas assez de temps pour leur famille
  • 8% éprouvent une charge financière
  • 7% ont le sentiment que les relations avec la famille sont parfois tendues
  • 7% trouvent que l’aidé ne leur témoigne pas de reconnaissance
  • 6% ont le sentiment que les relations avec l’aidé sont devenues tendues

Sources :
– Enquête Handicap-Santé 2008, volet ménages, Insee
– Seniosphère Conseil
– Panel national des aidants familiaux BVA – Fondation Novartis, vague juin 2010


A lire également :

Coincée entre parents et enfants : la génération Sandwiche

10,4 millions de seniors supplémentaires en 2070

Les seniors sont plutôt satisfaits de la proximité avec leur famille