Nouvelle étape pour les deux voyageuses d’Oldyssey : la Nouvelle Zélande, où elles ont passé le mois de février 2020. Pour rappel, l’association a pour but de mettre en valeur les initiatives pour le bien-vieillir des seniors, à travers le monde. En Océanie, trois projets ont été mis en lumière : les Coffin Club, le Hip Op-eration Crew et les Menzshed.

Le Coffin Club : pour que la mort ne soit plus un tabou

Le premier club de décoration de cercueil a été créé en 2010. L’objectif est de dessiner, coller, peindre ou même graffer son cercueil à son image, afin de le rendre plus gai et de lever le tabou autour de la mort. Ils permettent aussi aux membres de se retrouver, discuter, s’entraider et partager des moments ensemble. Aujourd’hui, les Coffin Club existent dans plus de 50 pays.

Le groupe de hip-hop le plus âgé au monde

Le Hip Op-eration est composé de 27 femmes et hommes d’en moyenne 81 ans. Le groupe a été créé en 2012 et a participé aux championnats du monde de Hip-hop à Las Vegas en 2019. Certains membres sont atteints d’Alzheimer, se déplacent en déambulateur, d’autres sont parfaitement autonomes. La fondatrice s’est basée sur la mémoire musculaire pour créer et leur faire retenir les chorégraphies. Au-delà du bien-être physique, le bien-être psychologique est aussi entretenu. La danse permet de se redécouvrir, se dévoiler, prendre confiance en soi.

Menzshed : se retrouver pour créer ensemble

Les Menzshed sont des « hangars pour hommes » où des seniors se retrouvent pendant leur temps libre pour se rencontrer, discuter et fabriquer ensemble des objets ou des meubles. Ces rendez-vous sont un excellent moyen d’entretenir le corps, la tête, et de réduire le sentiment de solitude qui peut être pesant chez les personnes âgées. Aujourd’hui, il existe 119 Menzshed en Nouvelle Zélande et 22 sont en cours de développement.

Retrouvez les précédentes étapes du voyage de Flore et Camille :

Oldyssey : Les vieux de Corée du Sud

Kampung Admiralty : un village pour les seniors au cœur de Singapour