Les seniors ont été les plus intéressés par les élections européennes 2019

LREM et RN en tête des scrutins chez les seniors aux élections européennes 2019

Print Friendly, PDF & Email

Comme à chaque élection, ce sont les 65+ qui se sont le plus mobilisés aux européennes. Ils ont massivement voté pour LREM et RN et c’est la lutte contre le terrorisme qui a été l’enjeu le plus déterminant pour les votants. Des préoccupations bien différentes des plus jeunes.

Les élections européennes se sont déroulées le 26 mai 2019 et ont réservé quelques surprises. Le Rassemblement National est arrivé en tête avec 23,31% des voix, suivi de La République En Marche avec 22,41% et d’Europe Ecologie Les Verts avec 13,47% des voix. Le score d’EELV est une percée inattendue, surtout portée par les plus jeunes. Les 65+, eux, ont plutôt voté LREM et RN.

Ce 26 mai, ce sont les 65+ qui ont le plus voté : 67% d’entre eux contre 53% des 65-54 ans, 50% des 35-49 ans, 36% des 25-64 ans et 27% des 18-24 ans.

Vite des 65+ aux élections européennes du 26 mai 2019 en France

Les trois partis pour lesquels les seniors de plus de 65 ans ont le plus voté sont d’abord LREM à 33%, puis RN à 19% et enfin Les Républicains et Centristes à 14%. Ils ne sont que 9% à avoir voté pour la liste d’EELV, contre 23% des 18-24 ans.

Lutte Ouvrière (Nathalie Arthaud), Génération.s (Benoît Hamon) et la liste Patriotes et Gilets Jaunes (Florian Philippot) ont recueilli moins d’1% des scrutins parmi les 65+.

Lutte contre le terrorisme : enjeu déterminant pour les votants seniors

Les seniors et les plus jeunes ne sont pas allés dans les isoloirs pour les mêmes raisons. Chez les 65+, ce sont la lutte contre le terrorisme (72%), la lutte contre l’immigration clandestine (66%) et l’éducation (64%) qui sont les enjeux les plus importants. Pour les 18-24 ans, ce sont la protection de l’environnement (59%), la santé (57%), la lutte contre le chômage (55%) et la place de la France dans l’Union Européenne (55%).

Enjeux déterminants dans le choix du vote aux élections européennes du 26 mai 2019 en France

La lutte contre la haine envers les LGBTQI+ est un enjeu moins important pour les seniors (24%).

Intérêt pour les élections européennes en hausse

Globalement, les élections européennes de 2019 ont plus intéressé que les précédentes. Plus de personnes se sont déplacées dans les isoloirs. 51% des Français ont voté cette année contre 44,2% en 2014 et 41,3% en 2009.

Taux de participation et abstention aux élections européennes France

Les seniors sont toujours les meilleurs élèves avec 67% de votants et 52% qui déclarent avoir éprouvé « beaucoup » et « assez d’intérêt » pour la campagne.

Ceux qui se sont abstenus l’ont principalement fait car ils estiment que les élections ne changeront rien à leur situation (45% parmi les 65+).

Source : IFOP Européennes 2019 : profil des électeurs et clefs du scrutin