evolution postes de dépenses chez les seniors

L’évolution des postes de consommation à partir de 50 ans

Print Friendly, PDF & Email

Le taux de pénétration permet de souligner la proportion de consommateurs et de non-consommateurs dans chaque catégorie de dépense. Il permet de connaître la part de ménages qui a réalisé un achat dans chacun des postes de dépenses, au cours de 12 derniers mois.

Le taux de pénétration varie avec l’âge et de manière différente selon le poste de dépense. Pour une grande partie des postes de consommation, le taux de pénétration diminue avec l’âge, c’est le cas des services (hôtels, restaurants, cafés) et des transports. Mais certains postes n’évoluent pas avec l’âge, comme la santé et l’entretien du domicile.

Les postes de consommation qui voient leur part de consommateurs diminuer fortement avec l’âge

Les postes de consommation concernant les hôtels, restaurants et cafés diminuent beaucoup avec l’âge. Les ¾ des ménages ont effectué une dépense dans ce poste de de consommation avant la retraite (50-59 ans). Cette proportion diminue à partir de 60 ans pour arriver à un tiers chez les 80+.

seniors consommation hôtels café restaurants

Cette baisse s’explique par la diminution des revenus au moment de la retraite (voir notre article : C’est en France que le revenu médian annuel baisse le moins à la retraite) et par la baisse progressive des activités de socialisation avec l’âge (les problèmes de santé pouvant conduire à l’isolement, voir ensuite à la dépendance).

La proportion de ménages ayant réalisé une dépense dans les transports baisse aussi drastiquement avec l’âge. Ces dépenses concernent aussi bien l’achat d’un véhicule que les frais d’entretien (décrochage vers 60 ans). Par contre, les dépenses liées aux services de transport stagnent à partir de 70 ans. Cela dit, les 70+ sont de plus en plus nombreux à continuer à utiliser leur voiture (voir notre article : l’effet de génération sur la consommation des 55+).

seniors consommation dépense véhicule

Les postes de consommation qui restent constants chez les seniors

Les postes de consommation concernant les biens et services pour l’entretien courant du logement ne diminuent pas avec l’âge. Ces postes englobent les produits et articles ménagers, ainsi que le personnel rémunéré pour l’entretien du logement. La perte d’autonomie entraîne une diminution de la capacité à entretenir seul sont logement, les seniors les plus avancés en âge font donc appel à des prestataires et continuent ainsi à dépenser dans ce poste de consommation.

seniors dépense entretien logement

Les dépenses liées à la santé ne diminuent pas non plus avec l’âge.

seniors dépense domaine santé

Cette stabilité est également valable dans les télécommunications, dans le poste “édition, presse, papeterie” et en ce qui concerne les salons de coiffure et esthétique corporelle.

seniors dépenses presse esthétique coiffure


 

Retrouvez l’intégralité des données dans le graphique suivant (graphique interactif, passez votre souris pour afficher les données) :

Source :
– Seniosphère Conseil
– INSEE, Budget de famille 2006


A lire également :

Les dépenses alimentaires des 55+

L’effet de génération sur la consommation des 55+

Nielsen Global Ageing Report (2014) : l’offre commerciale n’est pas adaptée aux seniors