Sur 27 millions de célibataires en France, 9 millions ont plus de 50 ans et la plupart d’entre eux sont prêts à retomber amoureux. Mais il semble que retrouver l’amour à cet âge n’est pas une tâche facile…ou peut-être que si ?  

Le quotidien des seniors peut être très isolant à partir d’un certain âge. Quand on ne travaille plus ou ne fait plus partie de clubs sportifs, culturels ou associatifs, il devient difficile de rencontrer de nouvelles personnes. Dans ces cas, les sites de rencontres peuvent être une solution miracle, surtout que les seniors sont de plus en plus connectés aujourd’hui et que les tabous des sites de rencontres sont levés depuis quelques années. 

Néanmoins, celles et ceux qui ont utilisé Tinder, Badoo ou Bumble se rendent vite compte que le public est beaucoup trop jeune et ne correspond pas forcément à ce que recherchent les seniors. Certes, on peut croire en l’amour à 50 ans comme on le fait à 20, mais on n’a plus les mêmes attentes. Comme les jeunes, les seniors recherchent le plaisir de la séduction dans une relation amoureuse, mais sans forcément tomber dans la drague et l’enchainement de relations courtes. Souvent ils n’ont pas non plus le but de refonder une famille, ce qu’ils recherchent c’est un compagnon avec qui partager leur quotidien.

Cette différence a révélé des parts de marchés à saisir en termes de sites ou d’applications de rencontres spécialisées pour seniors. Ces derniers permettent de mieux cibler les profils qui correspondent aux désirs spécifiques des seniors.

Les entreprises déjà spécialisés dans le « Matching » se sont rendu compte de l’opportunité que représente la population plus âgée et se sont vite adaptées en lançant des versions « senior » de leurs fameuses applications de rencontres. Par exemple, le groupe Magic Lab, qui détient Badoo et Bumble, s’est lancé sur le segment des plus de 50 ans avec l’application Lumen. L’appli a cartonné dans 6 pays (Etats-Unis, Australie, Canada, Allemagne, Royaume-Uni et France) et a atteint plus d’1,5 million d’utilisateurs en un an seulement.

Témoignage de Claire, qui a trouvé son amour sur Lumen à 53 ans :

« J’utilise les sites de rencontre depuis quelques années. J’avais abandonné quelques fois, je pensais que c’était une perte de temps. Je sais que c’est normal maintenant de rencontrer des gens en ligne de cette façon, mais je viens d’une génération où l’on rencontre quelqu’un dans un bar. Je suis donc tombée sur Lumen sur Facebook et j’ai voulu tenter mes chances. Je me suis inscrite, ce qui était très facile à faire et ce qui m’a interpelée était la vérification photo. C’était une preuve d’honnêteté que d’autres sites de rencontres n’ont pas toujours. J’ai aimé le fait que vous ne pouviez pas vous inscrire avant que votre photo n’ait été vérifiée – c’est une belle sécurité, surtout pour une femme. »

Et si Lumen n’est pas pour vous, aujourd’hui les offres ne manquent pas : Nos belles Années, Disons Demain, Once Again, Elite Rencontre Senior, toutes ces plateformes permettent aux seniors de retrouver l’amour.

 

Articles de l’observatoire en lien avec le sujet :

Un couple sur cinq n’a pas eu de rapport sexuel pendant le confinement

Le sexe chez les seniors c’est mieux que chez les jeunes

Le sexe ne connaît pas de limite d’âge

 

Sources :

https://www.challenges.fr/high-tech/les-vieux-nouvelle-cible-de-choix-des-applications-de-rencontres_687295

https://www.liberation.fr/france/2019/11/21/les-50-ans-et-plus-font-le-plein-d-applis-pour-pecho_1764684

https://www.santemagazine.fr/psycho-sexo/le-blog-sexo-de-daisy-et-marine/faire-des-rencontres-apres-50-ans-que-penser-des-sites-pour-seniors-430098

https://www.challenges.fr/high-tech/rencontres-once-again-le-tinder-francais-des-seniors_650306

https://tendances.orange.fr/societe/videos/video-quand-un-couple-de-seniors-decouvre-l-application-tinder-decouvrez-ce-qu-il-se-passe-CNT0000019rXsL.html