Le tabagisme est en hausse chez les seniors

Le tabagisme est en hausse chez les seniors

Print Friendly, PDF & Email

Les politiques de limitation de la consommation de tabac en France semblent porter leurs fruits… sauf chez les seniors. Ces derniers fument de plus en plus, et surtout les femmes. Par contre, ils ne sont pas adeptes de la cigarette électronique.

Depuis 1976 et la loi Veil (promotion des produits du tabac limitée à la presse écrite avec mention « abus dangereux pour la santé»), plusieurs actions ont été mises en place pour inciter les Français à arrêter de fumer :

  • la loi Evin en 1991 : création d’espaces réservés aux fumeurs dans les lieux publics, interdiction de toute publicité en faveur du tabac, interdiction de distribution gratuite ou promotionnelle, interdiction des opérations de parrainage
  • Interdiction de fumer dans les lieux publics en 2007
  • Hausse du prix du tabac : de 3,60€ en 2002 à 7€ en 2017
  • Création d’un numéro de téléphone et d’un site internet pour se faire aider à arrêter de fumer : www.tabac-info-service.fr

tabagisme en france chez les 17-75 ans

En 2014, la prévalence du tabagisme (la proportion de personnes qui fument des cigarettes de façon quotidienne ou occasionnelle) représentait 34,1% des 17-75 ans en France. Cette proportion est stable par rapport à 2000 (34,7%), mais en légère hausse par rapport à 2005 (31,4%).

Entre 2010 et 2014, la proportion de fumeurs réguliers a légèrement baissé (29,1% à 28,2%) et la proportion d’ex-fumeurs a augmenté (29,2% à 31%).

Les femmes fument de plus en plus

L’analyse par tranche d’âge montre que chez les femmes, la prévalence du tabagisme régulier est stable ou en baisse entre 15 et 54 ans. Chez les seniors, elle est en hausse : les 55-64 ans sont passées de 15,5% à 18,6% de fumeuses entre 2010 et 2014 ; les 65-75 ans, elles, sont passées de 5,7% à 7% de fumeuses.

évolution prévalence tabac par tranche d'âge femmes

Parmi les hommes, seules les personnes âgées de 65 à 75 ans présentent une augmentation significative de la prévalence du tabagisme entre 2010 et 2014 : de 9% à 12,3%. Dans les autres tranches d’âge, les taux plutôt stables ou à la baisse.

évolution prévalence tabac hommes par tranche d'âge

Malgré ces hausses et en terme de proportion, les seniors sont ceux qui fument le moins : en 2014, 24,3% des 15-19 ans fumaient, pour 20,5% des 55-64 ans et 9,6% des 65-75 ans. 40,9 % des plus de 55 ans déclarent avoir diminué leur consommation de tabac dans les quatre dernières années.

Les 55+ ne sont pas friands de cigarette électronique

25% des 15-75 ans et 57% des fumeurs déclarent avoir déjà essayé la cigarette électronique.  Parmi les expérimentateurs, on trouve principalement des adolescents et jeunes adultes. Moins d’une personne de 55 ans et plus sur 10 a déjà vapoté.

expérimentateurs cigarette électronique

La proportion d’utilisateurs d’e-cigarette est bien inférieure à celle des expérimentateurs. La proportion d’utilisateurs semble à peu près identique entre 15 et 54 ans. C’est après 55 ans qu’elle diminue de façon remarquable, et particulièrement chez les 65-75 ans qui sont environ 1,6% à vapoter.

utilisateurs cigarette électronique

Les trois quarts des vapoteurs se sont mis à la cigarette électronique pour combattre leur dépendance à la nicotine. 66% d’entre eux considèrent l’e-cigarette comme moins nocive que les cigarettes ordinaires. Parmi les autres raisons on retrouve également le fait que la consommation de cigarette électronique est moins onéreuse et qu’elle permet de fumer dans les lieux où la cigarette classique est interdite.

Sources :
– http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1611.pdf
– http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1689.pdf


A lire également :

La santé des 55+ en Europe

8 cancers du sein sur 10 surviennent après 50 ans

Les trois grandes étapes du vieillissement