Le Brexit rend les Anglaises 55+ moins heureuses

Print Friendly, PDF & Email

DamartexSeniosphère Conseil et Market Audit ont menée pour la deuxième fois une étude sur le bonheur des femmes 55+ en France, en Belgique et au Royaume Uni. La note de bonheur des Anglaises a chuté de presque 1 point entre 2015 et 2017. Cette baisse est très probablement causée par le Brexit.

En 2015, les Anglaises ont donné la note de 8,1/10 à leur bonheur, devant les Françaises et les Belges. 47% d’entre elles avaient même donné les notes de 9 et 10. En 2017, elle évaluent moins bien leur bonheur à 7,2/10. Elles ne sont plus que 29% à donner les notes de 9 et 10 et sont 10% à donner des notes de 0 à 4.

L’étude complète : Bonheur et valeurs des seniors

bonheur des anglaises 55+ 2017 2015

La fracture du Brexit

Globalement, ce sont les seniors qui ont plutôt voté pour le Brexit, alors que les plus jeunes (et notamment la « Génération Erasmus » dont on a beaucoup entendu parler ont plutôt voté contre le Brexit.

Silver Actu : Brexit, un vote senior

Les Echos : La génération Erasmus doit se mobiliser pour l’Europe

« Ce vote a créé une fracture profonde au Royaume-Uni. Au sein des familles, des cercles d’amis ou des entreprises, chacun sait qui a voté pour ou contre le Brexit. Des tensions se sont créées au point que certains amis ou collègues ne se parlent plus ou évitent le sujet afin de limiter les disputes. Ces mêmes tensions sont visibles au sein parfois de familles au point que certains membres peuvent ne plus vouloir s’adresser la parole », commente Sophie Schmidt de Seniosphère Conseil.

Le contact avec la famille étant considéré comme l’élement le plus important pour bien vieillir par l’ensemble des seniors européens, les tensions avec ses proches provoquent naturellement une baisse de la note globale du bonheur.

Le sujet est toujours traité aujourd’hui dans la presse et alimente le débat. Chaque jour de nouveaux articles voient le jour sur l’impact de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne : ce que pensent les autres pays de l’UE, comment les entreprises vont devoir s’adapter, la position des autres pays de UK, l’économique des Anglais, la question touristique, un an après le Brexit, etc. La richesse de la page Actualités de Google lorsque l’on tape Brexit parle d’elle-même.


A lire également :

Avoir 70 ans en 2018

Avoir 60 ans en 2018

Les grands seniors représentent 9% de la population française