La Suisse a l'espérance de vie à la naissance la plus élevée

La Suisse a l’espérance de vie à la naissance la plus élevée

Print Friendly, PDF & Email

En moyenne, les Européens vivent 80,9 ans. Mais l’espérance de vie s’étale de 69 ans (Kosovo) à 83,3 ans (Suisse). De grande disparités existent entre les pays et entre les sexes.

La Suisse a l'espérance de vie à la naissance la plus élevée

L’importance de l’espérance de vie à la naissance est corrélée au PIB par par habitant. Ainsi, la Suisse a l’espérance de vie la plus élevée (83,3 ans) et est le troisième pays européen (et quatrième mondial) ayant le PIB par habitant le plus important (81 276$). Ce sont le Luxembourg et la Norvège qui ont le PIB par habitant le plus élevé au niveau mondial : respectivement 112 473$ et 100 579$. Ils font également partie des pays ayant une longue espérance de vie à la naissance : 82,3 pour le Luxembourg et 82,2 pour la Norvège. La Russie qui a une espérance de vie plutôt faible (69,8) a aussi un PIB par habitant également peu élevé : 8 661$. (données FMI 2013).

Cet indicateur rend compte de la croissance économique d’un pays mais pas de son développement ou du bien-être et de la qualité de vie de la population. En effet, un pays est considéré comme « développé » lorsque son PIB par habitant est au-dessus de 20 000$, mais la Russie est bel et bien un pays développé malgré ses 8 661$.

On observe une véritable césure entre l’Europe de l’ouest et l’Europe de l’est. Tous les pays à l’est de l’Allemagne et de l’Autriche (sauf Grèce et Chypre) enregistrent une espérance de vie à la naissance de moins de 80 ans. La frontière est similaire à celle qui existait pendant la guerre froide avec le bloc soviétique.

Tableau espérance de vie Europe

Disparités importantes entre les hommes et les femmes

C’est au Kosovo que l’espérance de vie à la naissance est la plus faible pour les femmes (71 ans) et c’est en France qu’elle est la plus élevée (86). Pour les hommes, l’espérance de vie la naissance la plus faible se situe en Russie (64,2) et la plus élevée en Suisse (81,1).

C’est la Russie qui enregistre l’écart le plus important entre les hommes et les femmes : 11,3 années. En cause, un cocktails de facteurs créant des conditions de vie difficiles : climat, sécurité au travail, alcoolisme, absence de sécurité sociale, violence, pollution, etc.

Sources :


A lire également :

Les Hauts de France enregistrent l’espérance de vie à la naissance la plus faible

La santé des 55+ en Europe

Retraite : la déstandardisation des fins de carrière