La solidarité familiale : un devoir pour 89% des Français

La solidarité familiale : un devoir pour 89% des Français

Print Friendly, PDF & Email

Selon l’enquête menée par l’institut Viavoice pour l’OCIRP, l’équilibre de la famille repose bien plus sur les activités routinières que sur les valeurs. En effet, la politique et la religion sont les premiers sujets discordants, tandis que l’entraide et les activités partagées permettent de souder le cercle.

L’étude « La famille de demain » a été réalisée par l’institut Viavoice à l’occasion des 50 ans de l’OCIRP. Les interviews ont été faites en ligne du 13 au 21 avril 2017 auprès d’un échantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La solidarité familiale est vue comme un devoir et un engagement pour 89% des sondés. 53% des personnes interrogées n’hésitent pas à solliciter un membre de leur famille pour les aider au quotidien, pour la garde des enfants par exemple. Les 65 ans et plus sont les plus disponibles à cette tâche : ils sont 75% à aider leurs proches.

Près d’un Français sur deux déclare avoir déjà aidé un membre de sa famille financièrement. Environ neuf Français sur dix pensent que l’accompagnement lors des grandes étapes de la vie (deuil, perte d’emploi ou encore maladie) fait partie du devoir familiale.

Ce qui nous lie

Le foyer familial repose avant tout sur l’amour au sein du couple pour 76% des sondés. 49% des répondants parlent également de l’amour au sein du foyer d’un manière plus générale et de la stabilité offerte aux enfants.

76% des Français se retrouvent en famille autour d’activités sportives et 67% autour d’activités culturelles. Les nouvelles technologies sont vues pour 52% comme un outils permettant de renforcer les liens familiaux : garder le contact malgré la distance, prendre des nouvelles plus facilement et plus souvent, partager des photos, des vidéos, discuter via les réseaux sociaux, etc.

La famille de demain

A l’avenir, le vieillissement de la population, l’évolution de la situation économique du pays et les évolutions technologiques, devraient profondément modifier la morphologie de la famille. Pourtant, les Français voient leur famille de demain comme celle d’aujourd’hui, mais en mieux !

Ils estiment que les relations seront les mêmes, mais que les modèles de familles devraient se diversifier (homoparentales, multiculturelles, etc.). 61% des Français pensent que les innovations technologiques n’entraîneront pas de bouleversement majeur. Ce sont plutôt les changements démographiques comme l’allongement de la durée de vie et les problématiques liées à la dépendance qui devraient profondément changer les relations familiales.

Sources :

OCIRP : http://www.ocirp.fr/sites/default/files/ocirp-la_famille_de_demain_mai_2017_synthese.pdf
Silver Eco : http://www.silvereco.fr/infographie-de-locirp-la-famille-un-cercle-essentiel/3182164?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter+04+juillet+2017

A lire également :

Les seniors sont plutôt satisfaits de la proximité avec leur famille

Qui sont les aidants familiaux ?

Les seniors et l’innovation