Des logements pas comme les autres pour éviter l’isolement

Des logements pas comme les autres pour éviter l’isolement

Print Friendly, PDF & Email

Passer ses vieux jours en maison de retraite ? Pour de nombreux seniors, c’est hors de question ! De nouveaux modèles d’habitats se démocratisent comme l’habitat partagé, la colocation entre seniors, la colocation intergénérationnelle ou la famille d’accueil de seniors.

A Mons en Belgique, une maison d’un autre genre est en train de voir le jour : un habitat partagé. Il est destiné aux personnes de plus de 60 souhaitant vivre en communauté, mais trop autonomes pour rejoindre une maison de repos. La cuisine, le salon et la salle à manger sont communs tandis que la chambre et salle de bain sont privées. C’est une solution idéale pour éviter l’isolement et entretenir le lien social. Les loyers devraient varier entre 400 et 500 euros en fonction des services choisis (services assurés par la maison de repos installée de l’autre côté de la rue) : repas, activités, etc.

Lire notre article : 27% des seniors se sentaient seuls en 2014

La colocation entre seniors

Les colocations plus traditionnelles se développent également chez les seniors qui ne souhaitent pas vieillir seuls ou dans des établissements spécialisés. Ce sujet a été traités dans le film Et si on vivait tous ensemble ?.

Synopsis : « Annie, Jean, Claude, Albert et Jeanne sont liés par une solide amitié depuis plus de 40 ans. Alors quand la mémoire flanche, quand le cœur s’emballe et que le spectre de la maison de retraite pointe son nez, ils se rebellent et décident de vivre tous ensemble. Le projet paraît fou mais même si la promiscuité dérange et réveille de vieux souvenirs, une formidable aventure commence : celle de la communauté… à 75 ans ! »

 La colocation intergénérationnelle

Partout en France, les logements intergénérationnels se développent. Ils permettent de créer du lien entre seniors et étudiants par le biais de l’habitat partagé. Les étudiants sont logés à bas coût, apportent une aide quotidienne à l’hôte et ce dernier profite de revenus supplémentaires tout en ayant de la compagnie.

Lire notre article : Des sociétés françaises cherchent à lier les seniors et les jeunes

La famille d’accueil

Pour rompre l’isolement, il existe aussi la solution de la famille d’accueil. Cette solution est idéale pour les personnes âgées en perte d’autonomie, qui se sentent seule, qui ne peuvent rester chez elles mais refusent le placement en établissement, ou qui cherchent un hébergement temporaire pour les week-ends ou les vacances par exemple.

Le seniors est ainsi totalement pris en charge par sa famille d’accueil, assuré d’être entouré et aidé au quotidien dans un environnement chaleureux, tout en participant aux activités de la maison : cuisine, repas, courses, sorties, fêtes, ménage, etc.

Sources :

Dhnet.be – Mons, six senirs en habitat communautaire

Leberry.fr – Le logement intergénérationnel se développe au ryhtme toutefois de l’évolution des mentalités.

Logement-seniors.com : Pourquoi choisir l’hébergement en famille d’accueil