Covid-19 : 14,8% de taux de mortalité chez les plus de 80 ans

Le Covid-19 fait la une des media depuis janvier, nous plongeant petit à petit dans la psychose. Pourtant, son taux de mortalité global est très faible. Ne devrions-nous pas nous concentrer sur la protection des seniors et des personnes vulnérables, pour qui le virus est un réel danger ?

Le Covid-19 fait partie de la famille des coronavirus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume à des pathologies plus sévères comme le SRAS. Celui identifié en Chine en décembre 2019 est donc un nouveau coronavirus, il a été nommé Covid-19. Il est souvent comparé une grippe saisonnière plus forte ou à une pneumonie.

Le Centre Chinois de Contrôles et de Préventions des Maladies a mené une étude auprès de 72 000 personnes ayant contracté le coronavirus. Le virus s’avère bénin dans quatre cas sur cinq et mortel dans seulement 2,3% des cas. Les cas de mortalité ont été observés en grande majorité sur des seniors. Le taux de mortalité après 80 ans s’élève à 14,8%.

Afin de protéger les aînés, qu’il s’agisse du Covid-19 ou de la grippe saisonnière, il est important que les personnes malades portent un masque afin d’éviter la propagation des germes. Les aidants ou membres de la famille doivent se laver régulièrement les mains ou utiliser des solutions hydroalcooliques, tousser dans le coude, éviter les contacts physiques, utiliser des mouchoirs à usage unique, ne pas éternuer proche d’une personne âgée, etc.

Le Covid-19 fait peur car il s’agit d’une nouvelle forme de coronavirus hautement contagieuse. Il s’est propagé en l’espace de 30 jours de Wuhan en Chine, à tout le pays. Mais les media n’en font-ils pas trop ? Le taux de mortalité global est de moins d’1%, et bien que la période d’incubation (jusqu’à 24 jours) et la durée des symptômes soient longues, plus de 20 000 personnes sont aujourd’hui guéries.

Ce que l’on sait du Covid-19

L’OMS sait plusieurs choses à propos de ce virus. Il se transmet d’humains à humains par les postillons : éternuements, toux. Il faut avoir un lien étroit avec une personne contaminée pour que la maladie soit transmise : même lieu de vie, contacts proches, éternuement, toux, baisers, etc. Aucune transmission par fluide sexuel n’est avérée. Les symptômes les plus connus à ce jour sont la fièvre et des signes respiratoires de type toux ou essoufflement.

Tout comme la grippe saisonnière, le Covid-19 est dangereux pour les personnes âgées ou faibles, c’est-à-dire celles qui ont déjà des problèmes respiratoires, souffrent de diabète, de cholestérol, de maladies cardiovasculaires ou encore de maladies hépatiques.

Le port du masque en France n’est pas nécessaire et surtout, inutile – sauf si voyage dans une zone contaminée. Les mesures « barrières » classiques contre la grippe ou les virus habituels sont suffisantes : tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, se laver régulièrement les mains. Porter un masque s’avère utile si la personne qui le porte est malade.

Pour en savoir plus sur la situation en France, rendez-vous sur le site du gouvernement : Information coronavirus Covid-19.

 

A lire également :

Les grands seniors représentent 9% de la population française

Avoir 80 ans en 2018

Qui sont les aidants familiaux ?

 

Sources :

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/coronavirus-premier-bilan-precis-de-la-maladie_141702

https://www.sudouest.fr/2020/02/12/coronavirus-covid-19-que-sait-on-comment-l-epidemie-peut-elle-evoluer-7184645-10861.php