Bouger pour combattre les maladies chroniques et l’isolement

Bouger pour combattre les maladies chroniques et l’isolement

Print Friendly, PDF & Email

Le corps a besoin d’exercices physiques pour rester en forme et prévenir toutes sortes de maladies chroniques. Des Pays-Bas à l’Espagne, de nombreuses initiatives voient le jour pour encourager les seniors à bouger et ainsi combattre la perte d’autonomie.

“Vivre son âge autrement” est le slogan de Geromouv, jeune société née du côté de Cahors et qui dédie son activité au réveil musculaire des seniors. La Start-Up accompagne les structures dans la création de parcours sportifs en plein air adaptés aux personnes âgées. Ces parcours permettent de réapprendre, de manière ludique, à se déplacer, à retrouver l’équilibre, à travailler ses appuis. Ils permettent de mobiliser toutes les capacités à préserver, afin de maintenir ses activités de la vie quotidienne.

Geromouv

Chaque parcours est scindé en trois espaces : un labyrinthe, un jardin équipé de modules de motricité et une aire dédiée à la gymnastique douce, à la relaxation, au lien social. Chacun peut évoluer à son rythme et en toute sécurité.

“Notre vision est qu’une société doit intégrer plutôt que cloisonner les générations, renforcer le lien social, tout en préservant la juste place de chacun. Comment ? À travers un lieu convivial, que l’ensemble de la population s’approprie et qui offre aux seniors la possibilité de « faire partie de la vie », de sortir et pratiquer des activités ouvertes à tous.”

Ces parcours destinés aux seniors ne leurs sont pas pour autant réservés. Chacun peut participer, favorisant ainsi les liens sociaux et intergénérationnels.

Des parcours santé dans les rues d’Eindhoven

A Eindhoven, aux Pays-Bas, il n’y a même pas besoin d’infrastructures pour faire bouger les 55+. La ville a fait appel à l’entreprise française Denovo, pour transformer les rues en parcours de santé. Les personnes âgées peuvent ainsi faire de l’exercice de façon ludique, seule ou en groupe, en se promenant dans la rue.

Deonovo dalle design

Les exercices proposés sont indiqués au sol, sur des dalles : tout en étant assis sur un banc, on peut relever les jambes plusieurs fois afin de travailler le bas du corps ; on peut travailler sa souplesse ou ses articulations en attendant de traverser la rue ; ou encore slalomer entre des plots pour favoriser le changement de direction et ainsi améliorer son équilibre.

Cette initiative permet d’éviter la construction de nouvelles infrastructures coûteuses, de maintenir les seniors autonomes le plus longtemps possible et donc de réduire les coûts liés à la santé.

Des aires de jeux pour seniors en Espagne

Qui a dit que les aires de jeux étaient réservées aux enfants ? L’Espagne voit sa population vieillir très rapidement. Le pays a donc imaginé des espaces adaptés aux personnes âgées, afin de les aider à rester actives. En plus de se dépenser physiquement, les 55+ peuvent se retrouver, tisser des liens et ainsi éviter l’isolement.
A découvrir en images :

Traduction :

Voix Off : L’Espagne vieillit. Et les vieux ont besoin de lieux pour jouer. Pour Fransceca, 82 ans, c’est une question de survie.
Francesca : Je ne suis pas le genre de personne qui reste à la maison. Je sors beaucoup. Parce que si on reste chez soi, on passe son temps à s’acharner sur les enfants non ?
Paz Vidal, thérapeute : C’est très social. Ça permet de détruire le mythe de la personne âgée qui accompagne les petits-enfants au parc et s’assoie le temps qu’ils jouent, puis rentre à la maison. Les enfants peuvent aussi s’amuser ici. Le parc permet de créer une cohésion familiale et intergénérationnelle.
Francesca : Si on reste à la maison, on ne sent pas forcément de douleur, mais au bout de quelques jours, on ne peut presque plus bouger. Mais si on sort, on se sent mieux.
Voix Off : Et vous vous faîtes des amis !
Paz Vidal, thérapeute : L’amour dans l’aire de jeux pour les personnes âgées ! [rire] Non, mais ils peuvent finir par dîner ensemble ! Ils commencent à créer des liens.
Francesca : Rester à la maison est ennuyant. On ne pense jamais à des choses positives. On n’a envie de rien. On ne vient jamais nous rendre visite…

Sources :
http://www.geromouv.fr/
http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/19/2347601-geromouv-une-nouvelle-start-up-lotoise.html
http://www.silvereco.fr/denovo-transforme-la-ville-deindhoven-aux-pays-bas-en-parcours-sante-adapte-a-tous/3145469
http://blog.hoolders.com/2016/07/19/des-aires-de-jeu-pour-les-seniors-une-idee-de-genie/?utm_content=buffer2ffda&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer


A lire également :

Les effets de l’arrêt de la conduite sur la santé des 55+

A la retraite, c’est la télévision qui occupe le plus de temps

De la musculation pour limiter les lésions cérébrales