Cogedim Baromètre 55+ internet seniors

Baromètre 55+ du Club Cogedim : Internet permet de rester jeune et de s’intégrer

Print Friendly, PDF & Email

Le Club Cogedim a récemment sorti son baromètre 55+. L’étude a été publiée et livre des données très intéressantes sur l’utilisation et l’impact des outils digitaux sur les seniors.

Les seniors sont des Silver Surfers, c’est-à-dire friands d’Internet et des outils digitaux : 63% utilisent Internet dont 30% très souvent et 17% souvent. Selon l’étude, le profil type de l’utilisateur d’Internet 55+ est un homme entre 55 et 60 ans, vivant en Île de France et ayant ou ayant eu des revenus élevés :

étude cogedim club baromètre 55+ internet

L’utilisation d’Internet et des outils de télécommunication

Parmi ces 63% de seniors connectés, plus de la moitié est équipée en ordinateur, 34% en Smartphone, 26% en tablettes tactiles et 65% ont une connexion à domicile.
Les 55+ utilisent les outils digitaux pour communiquer avec les proches (75%), suivre l’actualité (70%), regarder des photos (65%), suivre des comptes bancaires en ligne (63%), comparer des prix (42%), faire des achats en ligne (55%), jouer en ligne (35%) ou se connecter sur des réseaux sociaux (32%) : comme les plus jeunes.

Cependant le sentiment vis-à-vis des ces technologies est partagé. A la question : “Face à Internet et les usages que l’on peut en faire, comment vous sentez-vous ?” 51% ont un avis positif, 47% ont un avis négatif : manque de confiance, inquiétude, rejet ou indifférence.

Parmi les 55+ n’utilisant jamais les outils digitaux, 62% se déclarent non intéressés, 21% ne comprennent pas comment les utiliser, 7% n’ont pas confiance et 4% estiment que les appareils ne sont pas adaptés.

Impact sur l’état d’esprit

Utiliser Internet, un ordinateur, un Smartphone ou une tablette, permettrait de mieux s’intégrer à la société et de se sentir jeune. 50% des Silver Surfers se sentent seniors et 54% se sentent intégrés à la transformation digitale de la société. En revanche, 70% des non connectés se sentent seniors et 61% exclus de la transformation digitale.

On remarque un décrochage face aux technologies vers 70 ans. Le pourcentage de seniors bien intégré chute, alors que celui des seniors se sentant exclu augmente.

Club Cogedim Baromètre 55+ internet décrochage

Malgré ce décrochage à 70 ans et le fait que 27% des 55+ n’utilisent jamais Internet, le taux d’équipement en appareils connectés est élevé, même s’il est un peu en-dessous de la moyenne des Français. Ce sont les plus jeunes seniors qui sont les plus friands des nouvelles technologies, mais le nombre de connectés recule progressivement avec l’âge. En cause : la difficile adaptation aux nouveautés, l’accessibilité des outils et leur prix.
On ne peut plus parler de fracture numérique, car 1 senior 75+ sur 4 déclare utiliser Internet et certains gestes font désormais partie du quotidien : regarder des photos, consulter les comptes bancaires, etc.

Cogedim conclue en comparant Internet et ses outils à un élixir de jouvence : plus on utilise le digital, plus on se sent intégré à la transformation digitale, plus on est satisfait de sa propre vie, de son image et moins on se sent senior.


A lire également :

Baromètre du numérique (2015) : les usages d’internet par tranches d’âge

Baromètre du numérique (2015) : l’équipement des français en fonction de l’âge

Le vieillissement n’entraîne pas le rejet des nouvelles technologies