Entre 2018 et  2019, le taux d’emploi en France est quasiment stable ; il progresse fortement chez les seniors 60-64 ans : de 33,7% à 35,4%.

L’année dernière, 71,7% des 15 à 64 ans étaient actifs (en emploi ou au chômage) selon le Bureau International du Travail, ce qui représente 29,2 millions de personnes. Ce taux d’activité a légèrement baissé par rapport à 2018 (-0,2 point). Cette baisse fait suite à une hausse continue entre 2007 et 2018 : +2,5 points, principalement portée par les seniors.

Le taux d’activité des 50-64 ans s’est accru de 11,1 points par rapport à 2007, pour s’établir à 66,9% en 2019. Cette hausse est le résultat de différentes mesures :

  • réforme des régimes spéciaux (2007)
  • recul de l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans (2011-2017)
  • augmentation de la durée de cotisation pour accéder au taux plein et restrictions d’accès aux dispositifs de cessation anticipée d’activité (dispense de recherche d’emploi, préretraite, retraité anticipée).

graphique_emploi_seniors_2019_insee

Parmi les 50-64 ans, depuis 2007, le taux d’activité s’accroît plus rapidement chez les plus âgés : plus chez les 60-64 ans que chez les 55-59 ans et plus chez les 55-59 ans que chez les 50-54 ans. Par exemple, chez les 60-64 ans, la hausse est de + 1,7  point en 2019 portant à + 19  points la progression depuis 2007.

Le taux d’activité des 65-69 ans depuis 1975

Le taux d’activité des personnes âgées de 65 à 69 ans a fortement varié depuis 1975. Après avoir chuté de 14,6% en 1975 à 6,5% en 1983, avec la généralisation de l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans ; il a diminué à un rythme plus modéré jusqu’en 2006, où il a atteint son plus bas niveau (2,5%). Depuis 2007, il est reparti à la hausse et a plus que doublé pour atteindre 7,8% en 2019 (+1,1 point par rapport à 2018).

L’emploi accélère en 2019

Fin 2019, 28,5 millions de personnes étaient en emploi en France. Ce sont 359 000 emplois de plus qu’en 2018 (+1,3%). L’accélération de l’emploi provient essentiellement du privé (+267 000 emplois), en particulier dans le secteur tertiaire et la construction. Le taux de chômage, lui, s’élevait à 8,4%, c’est 1,9 point de moins par rapport à 2015, mais 1 point de plus par rapport à 2008.

Avec la covid-19 et le confinement, ces taux seront très probablement chamboulés à fin 2020 : baisse du taux d’emploi et hausse du taux chômage.


A lire aussi sur l’Observatoire des Seniors :

Seulement 31% des Français entre 60 et 64 ans en emploi

Le taux d’emploi des seniors est en hausse

Les seniors actifs ont plus de difficultés financières que les retraités

Source : Insee – Emploi, chômage, revenus du travail, édition 2002